Le printemps de Sandro Botticelli

File:Botticelli-primavera.jpg       

Le Printemps (Primavera en italien) est une peinture allégorique de Sandro Botticelli, exécutée sur panneau de bois en 1482. Cette œuvre d'art fut trouvée dans la villa médicéenne di Castello de son commanditaire, un riche Toscan. Le nom du tableau provient de l'inventaire général de Giorgio Vasari effectué en 1550: il l'identifia à une célébration de l'arrivée du printemps.

Il s'agit d'un mélange de figures allégoriques à la fois profanes (renvoyant à la mythologie gréco-romaine) et sacrées (c’est-à-dire religieuses chrétiennes) sur un fond sombres d'orangers. Le jardin représenté ici rappelle le jardin de Vénus que Sandro Botticelli rapporte à celui des Hespérides, filles d'Atlas qui, accompagnées d'un Dragon, gardent les pommes d'or dédiées à la déesse de la beauté. Cependant, les orangers fleuris qui semblent se refléter parmi les fleurs qui parsèment le sol nous indiquent que nous sommes au printemps et plus précisément au mois de mai.

  File:Sandro Botticelli 042.jpg

Le personnage de Flore, jeune fille, à droite en robe blanche, devient l'allégorie de Florence, ville de Botticelli, une fois sa sexualité révélée. Ce sont des fleurs qui sortent de la bouche de Flore, qui lui donne le rôle de la nymphe des fleurs (Chloris) des Grecs, lorsque Zéphir, dieu du vent, lui souffle dessus, causant un trouble visible dans l'expression du visage, trouble qui va lui révéler sa féminité.  Ils sont donc très importants dans l'allégorie du printemps car Zéphyr apporte le vent humide et chaud bénéfique à cette saison et Chloris devient Flore déesse des fleurs et fleurit la nature.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allégorie de la ville tutélaire de Botticelli, Florence a cette fois acquis une maturité éclatante que vient souligner sa robe décorée de fleurs qui sortaient de sa bouche. File:Sandro Botticelli 040.jpg

L'ange Cupidon, flèche tendue, se trouve au-dessus de la figure centrale. Il va tirer sa flèche, ce à quoi l'on s'attend de par la tradition picturale. Cela correspond à l'idée que l'on se donne du bourgeonnement végétal, sujet du tableau.

On peut reconnaître le dieu Mercure grâce à ses trois attributs : le casque d'Hadès, le caducée et les sandales ailées qui font de lui le messager des dieux olympiens. Il constitue le gardien du jardin et en chasse les nuages qui risqueraient de l'assombrir : rien, pas même les intempéries, ne doit troubler l'idéal platonique apporté par les personnages-idées placées sur ce tableau.

 


Verrine au Nutella et dés de fraises

DSCF3310DSCF3312

Ingrédients pour 4 cobayes :

-         160g de Nutella

-         150g de crème fraîche épaisse + 2 c à soupe

-         1 œuf

-         100g de fraises

-         1 c à soupe de sucre glace

 

DSCF3313DSCF3316

Préparation :

Mélangez l’œuf, le Nutella et les 2 c à soupe de crème fraîche. Mettez le tout dans une casserole et faite épaissir sur feu doux. Laissez refroidir.

Battez la crème restante en chantilly avec le sucre glace.

Coupez les fraises en dés.

Incorporez fraises et chantilly à la préparation au Nutella. Répartissez dans des coupes et laissez au frais jusqu’au moment de servir.

DSCF3314


Verrine de carottes aux petits pois croquants

 

DSCF3328

Ingrédients pour 2 cobayes :

-         2 carottes

-         1 blanc d’œufDSCF3329

-         5 cl de lait

-         2 c à soupe de farine

-         100g de petits pois surgelés

-         1 noix de beurre

Préparation :

 

 

DSCF3330Faites cuire les carottes dans de l’eau bouillante. Lorsqu’elles sont bien tendres, égouttez-les et mixez-les avec le lait. Ajoutez la farine, mélangez bien.

Faites fondre le beurre sur feu doux. Ajoutez la préparation aux carottes et faites épaissir le tout comme pour une béchamel. Assaisonnez. Laissez tiédir.

Blanchissez les petits pois 5 minutes dans de l’eau bouillante. Egouttez-les bien. Assaisonnez.

Battez le blanc d’œuf en neige ferme. Incorporez-le aux carottes.

Mettez deux cuillères à soupe de petits pois au fond des verrines. Remplissez de crème aux carottes. Décorez de quelques petits pois.

Servez tiède.


Verrine aux fèves et mousse de parmesan

DSCF3336DSCF3338

Ingrédients pour 1 cobaye :

  • 1/2 verre de fèves surgelées
  • 1 c à soupe de Fjord
  • 1 blanc d'oeuf
  • 35g de parmesn
  • origan
  • huile, vinaigre
  • sel, poivre

DSCF3339DSCF3340

 

Préparation :

Faites cuire les fèves 6 minutes dans de l'eau bouillante. Egouttez-les bien. Mettez-les dans la verrine avec de l'huile et du vinaigre, salez et poivrez.

Battez le blanc d'oeuf en neige ferme. Incorporez le Fjord et le parmesan râpé. Assaisonnez.

Déposez la mousse sur les fèves tièdes. Saupoudrez d'origan. Servez aussitôt.

 

DSCF3337

 


Verrine aux cerises amarena et biscuits roses

 

DSCF3341DSCF3342

Ingrédients pour 1 cobaye :

  • 2 biscuits roses
  • 1 c à soupe de pâte à tartiner au chocolat blanc
  • 2 c à soupe de Fjord
  • 2 c à soupe de cerises amarena

 

DSCF3345

 

Préparation :

Mélangez le Fjord et les cerises.

Déposez un biscuit brisé au fond d'une verrine. Recouvrez d'1 c à soupe de pâte à tartiner, d'un 2e biscuit brisé et du Fjord aux cerises.

Laissez au frais jusqu'au moment de servir.

DSCF3344DSCF3346

 


Brevets déposés par : la  Tête Chercheuse

Retrouvez ces recettes sur Recettes de cuisine : printemps, entremets, Nutella, crème fraîche épaisse, fraises, carotte, petits pois, blanc d’œuf, entrée, fève, parmesan, Fjord, origan, verrine, cerise amarena, chocolat blanc, biscuits roses, cerise, pâte à tartiner au chocolat blanc.