01 septembre 2013

On ne saurait retenir le chat quand il a goûté à la crème

Quand un individu a goûté à un plaisir interdit, il est impossible de l’empêcher de recommencer. *************************************** Dans le même ordre d'idée :   Dans Il était une Bergère , « laisser le chat aller au fromage » signifiait en ancien français « perdre sa virginité avant le mariage ». On comprend mieux pourquoi, en pénitence du meurtre du chaton, le curé demande un baiser à la bergère… qui ne pense qu’à recommencer ! http://www.trashcancan.fr/2013/06/21/comptines-licencieuses/   Il était une... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 juin 2013

On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs

"Plusieurs hommes politiques, dont Lénine, ont eu recours à cette formule pour faire comprendre que l'on n'avait rien sans rien et que la fin justifie les moyens. Ne nous arrêtons pas sur le fait que, dans certains cas, il y a eu beaucoup d'œufs cassés pour une omelette restée virtuelle. Nous sommes en présence du problème moral crucial de notre époque. Dans le passé, la conduite était régie par des tables de lois venues de l'extérieur. Aujourd'hui, chacun doit se déterminer et, pour cela, mettre en balance la fin et les moyens.... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2013

Toutes les casseroles finissent par trouver un couvercle

Que veut exactement dire cette affirmation relevée dans Cervantès? Les Québécois disent : « chaque cruche trouve son torchon » et les Anglais « pour chaque Jack, il y a quelque part un Jill ». Cela signifie sans doute que l'on finit toujours par croiser le chemin de quelqu'un qui nous convient. Est-ce vrai? A regarder le nombre de personnes qui vivent seules aujourd'hui, solitude choisie ou subie, on se dit que si la formule est amusante, elle reste très approximative. Chez Mozart, maçon idéaliste, l'oiseleur... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2013

Rien ne sert de pleurer sur le lait renversé

Un proverbe qui évoque le temps où l'on allait chercher le lait avec un petit pot seau ou un pot. Pensons à la Perrette de La Fontaine dans La Laitière et le pot au lait (VII, 10) qui, elle, va livrer du lait. Et qui pleurera sur celui, qu'étourdie par les rêves les plus fous, elle a renversé. Ne nous lamentons pas sur un passé auquel nous ne pouvons rien. Tournons-nous vers le futur. Comme le dit la sagesse populaire : « ce qui est fait et fait ». Cette leçon d'optimisme est empreinte de sagesse, et pourtant... Dans La Vie... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2013

L'appétit vient en mangeant

Il ne s'agit pas d'un sésame adressé aux anorexiques. La formule peut se prendre au sens propre (plus on mange, plus on a faim – et réciproquement) ; elle s'emploie surtout au sens figuré : quand on a commencé à prendre goût à une pratique, à un choix, à un comportement, quand on y trouve plaisir ou gratification, on a tendance à persévérer dans la même voie et surtout, passant la vitesse supérieure, à augmenter ses ambitions. Le petit escroc qui soutire discrètement, mais avec succès, de modestes sommes à ses victimes, peut être... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2012

On ne manie pas le beurre sans se graisser les doigts

 "Proverbe bien français qui ne s'applique pas, ainsi qu'on aurait pu le penser aux cuisiniers et aux marmitons. Comme dans beaucoup d'expressions nationales (« faire son beurre », « mettre du beurre dans les épinards », « assiette au beurre »...), le beurre est une métaphore populaire de l'argent. Sans doute un vestige de l'époque où seuls les riches pouvaient se permettre d'agrémenter de beurre leurs repas. Le sens de notre proverbe devient clair : à manipuler de l'argent, on en tire toujours... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2012

L'abeille qui reste au nid n'amasse pas de miel

"Ce proverbe québécois prend le contre-pied du proverbe français : "pierre qui roule n'amasse pas mousse". La maxime française, qui évoque les galets charriés par la rivière, voulait signifier qu'à trop changer d'occupation, on n'arrivait à rien (Douze métiers, treize misères). C'était, en particulier, l'époque oùù l'on pouvait passer toute sa vie dans la même entreprise et parfois dans le même emploi. L'idée qu'il vaut mieux ne pas trop bouger à l'inconvénient de paraître encourager l'esprit casanier et le manque d'ouverture. Le... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 06:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2012

La vengeance est un plat qui se mange froid

    " On retrouve le proverbe en Allemagne et peut-être ailleurs en Europe. Il repose sur une curieuse comparaison entre un acte abstrait (la vengeance) et une réalité concrète (un mets à consommer). La justification de l'analogie est le temps : celui qu'il faut à un plat pour refroidir ; celui qui permet à l'offensé pour méditer sa vengeance. L'idée est donc qu'il est préférable, car plus efficace et plus inattendu, de se venger « à froid » (la métaphore fonctionne bien), plutôt que sur l'instant. Laissez... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2012

Celui qui a mangé son blé en herbe, ne le mangera pas en grain

"De nombreux dictons reflètent la civilisation agricole d'où ils sont issus. Celui-ci nous dit qu'on ne peut tout posséder et qu'il faut choisir, en ne pensant pas seulement à l'avenir immédiat. Les Italiens disent : "on ne peut pas avoir son tonneau plein et sa femme ivre". Cette idée d'insouciance oposée à la prévoyance est le fait de la cigale dans la plus célèbre des fables de la Fontaine La Cigale et la Fourmi (I, 1). Un joli roman de Colette prend son titre dans la métaphore : Le Blé en herbe (1963)." Yves Stalloni et Paul... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2012

Bon accueil vaut mieux que bon dîner

"Ce proverbe arabe peut se compléter par cet autre, de même origine bien que plus imagé : "la barbe de l'invité est entre les mains de l'hôte". L'un comme l'autre vantent les vertus de l'hospitalité, tenue, dans la tradition orientale surtout, comme une règle sacrée. En retournant la phrase, pourtant, on en voit les limites  : un bon dîner n'est-il pas la première manifestation d'un bon accueil? Entre le visage renfrogné du restaurateur ou de mon hôte et la succulence des mets, où va ma préférence ? Dois-je, chère madame, être... [Lire la suite]
Posté par noinnounette à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Derniers messages
Albums photos